Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 21:07

00.jpg

 

Pions, cavaliers, reines, squelettes, démons, vampires, voici le jeu de stratégie moderne. Les échecs, les dames et les petits chevaux n’ont qu’à bien se tenir. Les joueurs traditionnels devront se mettre à la page et au jeu de plateau au tour par tour du XXIe siècle. Le jeu, en plus de son mode versus plutôt prenant, propose aussi un mode histoire qui ne se résume pas seulement à enchaîner les combats. Vous évoluerez dans les univers respectifs des héros du jeu. Vous devrez affronter des ennemis, faire du level up et, le plus fun, trouver les unités légendaires de chaque héro. Au cours de votre périple vous rencontrerez aussi des chasseurs de prime qui vous offriront du travail ou des énigmes à résoudre où vous devrez exercer vos talents de stratège. En combinant les unités en en créant des chaînes puissantes vous réussirez peut être à survivre. Vous aurez, dans le mode histoire, à diriger les elfes avec leurs murs végétaux qui se régénèrent à chaque tour, les humains dont les chevaliers dévastateurs écrasent les ennemis, les morts vivants qui empoisonnent et dont les unités se sacrifient pour vous donner plus de force, les démons qui brûlent tout sur leur passage, et enfin les princes du sable et leurs pouvoirs réfrigérants paradoxaux.

 

01.jpg

 

Lorsque vous déloquerez des artefacts (talismans qui permettent d’avoir des pouvoirs bonus) vous pourrez les utiliser dans des matchs en versus. Si sur Ds le mode versus bénéficie du séduisant avantage que chacun ai son écran et sa petite plateforme de jeu, les consoles de salon (Xbox 360 et Playstation 3) quant à elles disposent d’une qualité HD qui n’est pas négligeable pour le mode histoire.

 

02.jpg

 

Dans le fonctionnement des combats en eux-même, les règles sont assez simples. En combinant des unités vous pourrez créer des attaques, des défenses en fabriquant des murs ou des unités de rang plus puissant. Vous n’avez que trois coups par tours il s’agit donc de les économisés au maximum et tenter de créer  des réactions en chaîne qui permettent d’obtenir plus de tours. Anticipation, stratégie, et alliance sont les mots d’ordre pour gagner un combat, si vous n’y parvenez pas, vous avez toujours votre pouvoir légendaire pour tenter de retourner à votre avantage une situation désespérée.

 

03.jpg

 

Ce jeu séduira sûrement ceux qui aiment jouer mais sans dégommer de la tête de zombi a tout va. Ici il ne faut pas se précipiter et on ne gagne pas forcement en attaquant comme un bourrin l’adversaire car le nombre d’unité et la place sur le terrain est limitée. Vos formations ont un certain temps de chargement (en tours) pour attaquer et il faut compter ave ce paramètre également. Mais pas de panique, ceux qui n’ont jamais joué prendront le jeu très facilement en main.

Si les graphismes et l’ambiance du jeu sont un peu primaires, le jeu et ses règles sont adaptés aux débutants comme aux joueurs confirmés. Chaque partie est un réel plaisir avec de nombreuses péripéties et des  retournements de situations, l’essentiel c’est de se servir de son cerveau et surtout de bien s’en servir.

 


 

Par Marion, auteur invité par la rubrique jeux-vidéos

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Les Z'infomanes - dans Jeux Vidéos par Cyril
commenter cet article

commentaires

jacques 27/07/2015 21:26

intéressant

montre en bois 24/07/2015 07:31

c toujours un succes

wewood 24/07/2015 07:31

merci

(Clovis Simard,phD) 02/03/2012 20:38


Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-28, THÉORÈME DES ÉCHECS. - LE SECRET des ÉCHECS.