Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 01:00

 

logo sc

 

Au firmament d’une épopée contagieuse, sous la lumière vespérale des cadors de la castagne, sommeil le capital souverain de tous les pouces, la gloire des luxations de poignés, des cloques et des crampes célestes, l’ultime « gameplay » qui s’enrichit de sublime depuis la  PlayStation 1: « SoulCalibur 4 ».

 

Sur PS3 et XboX360 le dernier descendant de sa lignée porte avec fière allure les couleurs chatoyantes de la baston numérique. Bénéficiant d’un pragmatisme scénaristique à toute épreuve     ( un vilain garçon ambitieux et dévergondé aspire à fracassé tout le monde avec sa super épée), la production se réclame de l’efficace! Les protagonistes du tournoi s’aligneront sur vos méninges à la lueur de votre tempérament, balourd et bourrin, efféminé et détendu, rapide et long, raffiné et précis, sulfureuse et bondissante (…), le panel de style contentera les novices comme les confirmés.


021

 

 

Les affrontements se déroulent en espaces ouvert ou clos. Dans ces lieux propices à l’émancipation virtuelle viril,  vous pourrez balancer à loisir votre adversaire dans le vide, lui placarder la face contre les murs , le jeter dans la lave, le fracasser dans les grillages, le faire tremper dans un liquide visqueux chelou ou le rudoyer sur une façade qui ne demande qu’à se briser sous votre joug tyrannique et cetera. Sur les arènes les déplacements se font à 360°, les renversements de situations y sont coutumes et il n’est pas rare de terrasser un adversaire agile en l’expulsant par un subtile déhanché hors du ring.

 

stage

 

Concernant les stratégies d’attaques, le « gameplay » s’évertue à faire passer les combos pour de la composition. Chaque personnage dispose d’environ 80 actions. Simples à réaliser pour la plupart, elles peuvent se combiner, selon leurs timings, à toutes les autres. Ainsi l’improvisation occupe une place déterminante dans l’affrontement, recracher une succession de touches fraîchement apprise n’est pas toujours la solution la plus avantageuse. Les répétitions sont encadrés et incite le joueur à l’originalité.  Les contres surenchérissent pour réduire l’importance de ce genre de jeu ; une brève pression sur le bouton garde dévie instantanément l’attaque porté et concède ipso facto l’avantage à l’assaillit.


02

 

07

 

En outre, un éditeur de personnage plutôt complet pourra combler les fans de tuning vestimentaire, de la jarretière sexy au slip kangourou rose fluo en passant par les pièces d’armures rutilantes à fond et les costumes de cadres dynamiques, le panel d’atours disponible s’offre le luxe d’être exhaustif.

 

felep

 

stany

 

Le joueur occasionnel ne sera pas en reste, les graphismes font frétiller les processeurs des consoles next-gen, et la simplicité de la prise en main incitera sans doute le bipède non initié à rosser du pixel autant que faire se peut, dans la joie et la bonne humeur!

 

Pour conclure je dirai que SoulCalibur magnifie son genre, condamne l’inutilité à l’agréable et pulvérise avec une grâce qui lui est propre les clichés du jeux de baston pour écervelé interdit de l’esprit en offrant une place molletonnée à la stratégie et à la ruse  !

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Z'infomanes - dans Jeux Vidéos par Cyril
commenter cet article

commentaires