Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 19:35

Allez c’est la Saint-Valentin, je suis super à la bourre pour mon article alors je vais vous faire confidence d’un petit plaisir nouvelle tendance compilé d’une idée sortie tout ça en quelques lignes, et oui c’est magique, c’est burlesque enfin !

On voit une recrue d’essence de la pin-up que ce soit au cinéma que dans les salles de spectacles. Le burlesque fait son retour tout droit venu des années 40-50 avec son ambiance cabaret, ses paillettes, ses plumes et ses dessous affriolants !

Sur Paris vous pourrez retrouver les différents événements sur le site burlesque.com (http://beburlesque.com/agenda)

mode-nulles2-burlesque-L-1.jpeg

Avec le burlesque c’est aussi une forme de sexualité qui sort de l’ombre, je parle bien ici de fétichisme.

Le fétichisme est une sexualité encore taboue, stigmatisée, car considérée par la psychanalyse et la conscience commune comme une déviance sexuelle.

C’est un désir sexuel qui trouve sa force dans un objet, un fétiche, comme les chaussures, les sous-vêtements ou une partie du corps (le pied étant très prisé), ou encore une matière (cuir, latex...). La psychiatrie le classe dans la famille de la paraphilie, avec autres exhibitionnisme, travestisme, sadomasochisme, voyeurisme...Mais nous ne sommes pas là pour en faire les juges mais bien pour y voir une liberté sexuelle qui répond à des désirs et une époque.

Si parfois ces pratiques peuvent apparaître dévalorisantes pour les femmes, les concerné(e)s n’en témoignent pas les mêmes interprétations et déclarent même y trouver équilibre et épanouissement. Quel bel exemple que la célèbre strip-teaseuse Dita von Teese pour en témoigner.

dita.jpg

L’image de la pin-up est régulièrement reprise par les publicitaires  et même si provocante, elle n’en est jamais pour autant vulgaire. 

 pin-up-image-03.jpg

Dans son show burlesque teinté d'humour, elle nous transporte dans l’univers rétro des années 30, nous dévoile la dentelle de son bas dans un glamour voluptueux, attise notre regard par l’agitation d’un frou-frou, elle contrôle le jeu, elle donne le tempo du show, c’est elle qui décide de s’offrir à vous, alors êtes-vous sûr de qui mène la danse ?

Le fétichisme est aussi un moyen de sortir des rôles sociaux pré-établis, de pimenter le quotidien, avec des codes précis et définis à l’avance, par le temps, le lieu, les accessoires et la mise en scène.

Bella-Sue-DeVianti-Burlesque-Pin-Up-2

Avec le retour du burlesque c’est aussi une nouvelle image de la femme qui est diffusée, des femmes qui assument leurs formes en dehors du dictat « taille mannequin », mais aussi leurs personnalités artistiques et leur sexualité, bien que cela reste du domaine de l’érotisme.

 

Alors pour la Saint-Valentin, pensez-y à deux fois au lieu d’acheter des fleurs, achetez-lui plutôt des chaussures !

 

 

 

Delphine Toussaint

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Z'infomanes - dans Sociologie par Delphine
commenter cet article

commentaires

lorenzo 16/02/2011 19:41



2011 est l'année du burlesque plus que jamais !