Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 00:17

Tremblez pauvres lecteurs, voici venu le moment d'entrer dans l'univers du roman gothique, appelé aussi "roman terrifiant". Oh quel doux bruit qui sonne à mes oreilles que celui du murmure des démons, des chaînes des nonnes sanglantes traversant les châteaux moyenâgeux  et des cris des vierges innocentes implorant la pitié.

 

moine.jpg


Dans une Espagne sans âge, trois personnages : Ambrosio, l’homme d'église, Antonia, la vierge innocente et Agnès, l'amoureuse condamnée au couvent, vont s'entrecroiser et commettre l'irréparable aux yeux de l'église : la luxure, le meurtre, la sorcellerie.


Le Moine paraît en Angleterre en 1796. A cette époque, la période gothique est déjà bien amorcée grâce aux œuvres de Walpole ou encore d’Anne Radcliffe. Mais l'originalité du livre de Lewis consiste à tourner le récit non pas vers l'innocente victime mais vers la noirceur du personnage principal. Contrairement aux romans romantiques qui lui succèderont, comme Frankenstein de Mary Shelley ou encore Dracula de Stocker, le méchant est le héros, mais l'on ne s'y attache pas, au contraire, il est mis en avant pour être encore plus cruel et d'autant plus détesté par le lecteur.


L'auteur a vingt ans lorsque son livre est publié. A l'origine, écrit pour divertir sa mère, Le Moine aura un grand succès, mais fera également un grand scandale : mettre en scène un moine pervers a de quoi faire frémir les autorités de l'époque. Cependant, bien qu'ayant dû épurer quelques scènes sur le manuscrit original, Matthew G. Lewis réussira à échapper à la censure grâce à un discours justifiant, au contraire, son attachement à l'Eglise et par la dénonciation des différents pêchés, tous punis dans l'ouvrage. Pour illustrer ces belles paroles, Lewis usera dans le livre de l'horrible avec une audace impressionnante. Âme sensible s'abstenir !  


Le mot "gothique" est aujourd'hui extrêmement courant et utilisé régulièrement pour désigner des films, des livres, de la musique ou même un style vestimentaire. Mais savez-vous réellement en quoi ce mouvement de la fin du XVIIIème siècle consiste ? Si la curiosité vous en dit, Le Moine est LE livre à lire pour comprendre cette période fascinante.

 

Sombres salutations.

Marine DENIS

Le Moine, Matthew G. Lewis, coll. Babel, Editions Actes Sud

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Z'infomanes - dans Livres par Marine
commenter cet article

commentaires