Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 09:00

 

Sans-titre150x195.jpg

Sans-titre, huile sur toile, 150x195cm

 

On est dans un marécage brumeux ou plutôt au dessus des nuages, ou peut-être qu’il pleut. C’est liquide sous nos pieds ou plutôt mousseux, ou peut-être que c’est gazeux. Au loin, on voit un arbre ou plutôt un champignon atomique, ou peut-être un feu d’artifice.

 

 

On est ni dans une forêt, ni dans une grotte, ni dans les entrailles de quelqu’un ou de quelque chose. On est quelque part où les montagnes fusionnent avec les nuages, le feu avec l’eau. On ne reconnait plus les éléments fondamentaux qui régissent notre univers, c’est un monde parallèle.   Comme tous les mondes, il a ses êtres vivants, ses plantes et ses paysages, quoiqu’étranges, ils sont extrêmement variés et parfois ressemblent aux nôtres. Il parle aussi de la même chose, enfance et tout ce qui s’en suit jusqu’à la mort, guerres, catastrophe naturelles, sexe et loisirs. Mais il faut d’abord s’habituer à son langage avant de pouvoir le décrypter, il faut se laisser voyager pour apprendre une langue étrangère et qui plus est extra-terrestre.

 

gagaofWhat150x50.jpg

Gaga of what, huile sur toile, 150x50cm

 

 

elevation100x100.jpg

Elévation, 100x100cm

 

 

Il semble que je pourrais passer ma main au travers du cadre et saisir ce tronc qui coulerait au travers de mes doigts en une cendre noire, cueillir cette fleur caoutchouteuse et la mettre dans la poche du smoking de ce monsieur.  Organique, minéral, végétal, gazeux, liquide, solide, dur, mou, duveteux, rêche, je n’entends rien à cette magie. Ce n’est pas des pigments et du lient qu’elle applique sur la toile mais la matière même des objets. Elle manie le pinceau à son grés rendant les effets de matières avec brio, tout en créant une nature colorée et à la fois dure et violente. Tout ce qu’elle voit et qu’elle aime est bon à peindre, parfois elle en fait des obsessions. Elle est hantée par cette maison à pilotis, qui a aussi été des asperges, et ne parlons pas de cette espèce de barba papa totalement phallique qui pousse du sol ou de la tête de certains d’entre nous.

Dans leur temps, les tableaux de Deborah Julien  paraissent toutefois suspendus, à la fois dans une action en pause et dans l’éternité. Jeune peintre, elle a déjà participé à de nombreuses expositions. J’invite vivement nos lecteurs à découvrir son travail et à encourager sa pratique en visitant  son site internet sur : http://www.desbeauxrats.fr/.

 

 

nude200x200.jpg

Nude, huile sur toile, 200x200cm

 

.oO 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Z'infomanes - dans Arts Plastiques par Marion
commenter cet article

commentaires