Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 01:46

 

 

logo.jpg

 

Sortie sous nos latitudes en février 2008 sur xbox360 « Beautiful Katamari » est le dernier né d’un concept vidéo ludique farfelu, développé au préalable sur PsP et ps2. Le joueur y dirige le prince du cosmos et parcours la galaxie, pour la recomposer  à l’aide d’une sphère collante; un présent bizarroïde du souverain de l’univers. Cette boule adhésive accroche tout ce qui l’entoure, elle gonfle en proportion des objets qu’elle accumule : allumettes, rouleaux de scotch, sucettes, radios, télés, chiens, scooters, humains, voitures, éléphants, Godzillas, immeubles, nuages, soleil (…).


Katamari-01-copie-1.jpg

 

Katamari-02-copie-1.jpg

 

 Une ribambelle d’éléments hétéroclites balisera votre parcours, afin de rendre plus attractive vos pérégrinations. Le gameplay peut vaguement s’apparenter à un puzzle 3d, cependant l’originalité et la qualité esthétique de cette épopée kitchouille détermine son genre en temps que tel ; ce jeu est un « Katamari ».


tennis-01.jpg

tennis-00.jpg

tennis-02.jpg

tennis-03.jpg

 

 Le scénario de cet épisode s’amorce sur une partie de tennis. Le Roi de l’univers (le personnage haut en couleur au nez pyramidale orange) et sa compagne, s’évertuent dans l’accomplissement sportif, jusqu'à ce qu’un swing majestueux de l’empereur vienne culbuter l’atmosphère ! Le ciel est déchiré par l’impact divin inopiné ! Le temps et l’espace recourbés sous la pression du choc sublimissime accouchent d’un adorable trou noir. Tout ce qui compose notre délicieuse existence contemporaine se voit éparpillé aux frontières du néant, dans l’attente fiévreuse de votre attention bien roulée.


258801 full

02-copie-1.jpg

01.jpg

Sur le plan esthétique et conceptuel, le directeur artistique du projet, Keita Takahashi a rendu compte de ses influences au court de plusieurs interviews. On y retrouve Joan Miró, Pablo Picasso, les Playmobils, l’architecte autrichien Hundertwasser, et bien d’autres acteurs plus ou moins reconnus du monde artistique contemporain et passé.  L’originalité officialisée par la presse, et l’engouement du public japonais pour ce titre atypique, sont les revers bien heureux d’un concept pourtant assujetti, selon les dires du créateur, à une rigueur de la simplicité. Offrir un terrain de jeu à l’image de notre enfance, avec l'ensemble des composants de la vie adulte.

 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Z'infomanes - dans Jeux Vidéos par Cyril
commenter cet article

commentaires