Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 20:59

 

 

 Live report de Flying Lotus au Rex Club, à  l'occasion  de la  tournée pour la sortie  de son    nouvel  opus  "Cosmogramma".


 [Texte : Pierre Ezouine]

 

 

 

             

 

 

 

 

 Un mercredi soir comme on en aimerait plus souvent. Plus besoin d'attendre le week-end, le Rex nous offre pour 15€ sur place - mais oubliez les boissons... - , un line-up qui a le don de nous ragaillardir pour le reste de la semaine ! Nous célébrons la venue de Flying Lotus au Rex club. Accompagné de Walls, Krikor, Wet et Krazy Baldhead.

 

 

  En entrée un Dj set de Krikor (Tigergushi - Ed Banger) qui nous met l'eau à la bouche avec des productions revisitées du label WARP ( label hébergeant Flying Lotus- ndlr).

 

 

  Puis vient le tour de Walls, Dj's Londonien ( label KOMPAKT ), avec un set post-rock qui pendant une heure va s'étendre pour idéalement introduire, grâce à des beats électro aux teintes psychédéliques, la tête d'affiche de la soirée. A l'approche de la fin du set, le public qui semble apprécier la performance du duo, se rapproche sensiblement de la piste pour s'imprégner de l'atmosphère réchauffée. Ainsi s'achève la prestation d' Allessio Natalizia et de Sam Willis - pour lesquels je réclame une attention particulière -.

 

 

 

              

 

 

 

 

 

  S'en suit une courte pause durant laquelle advient la distribution hasardeuse de masques noirs et blancs, avec pour seul motif deux yeux ornés de plumes dessinées, qui ne sont pas sans rappeler le panache d'un phœnix. Les avertis reconnaitront la jaquette du dernier EP de Flying lotus, « Pattern +Grid World ».


                                   Flying-Lotus-pattern-grid-world.jpg


  Pas grand chose à faire pour notre Dj venu tout droit de Los angeles, car le public en effervescence est déjà conquis. Le roi du space-hop semble d'excellente humeur et son sourire se transmet sur tous les visages des fans, qui l'acclament au pied de la maigre barrière séparant les deux parties.


   Les instrus sont chargées et cinglantes. Quiconque voudrait quitter la salle, la basse surpuissante et sa cadence envoûtante les en empêche.Les inspirations orientalo/africaines, serties parfois de soul, souvent de beats hip-hop, sont mêlées à l'électro dont les influences de Détroit sont nettes, ne laissant aucune chance à ceux qui voudraient décrier notre artiste. La musique est chargée mais n'en est pas moins digeste, hyper éclectique mais jamais dispersée. J'aimerais peser mes mots mais je vais le dire, nous avons à faire à l'une des plus belles fusions entre l'électro psychédélique et le hip-hop. Qui me blâmerait si je parlais de post-électro ?

Nous avons même droit à des morceaux spécialement mixés pour l'occasion, et nous reconnaîtrons des morceaux accompagnés d'exraits de Radiohead ( Tom Yorke a collaboré sur le titre « ...And the world laughs with you » issu de l'album Cosmogramma) ainsi que les moins étonnants Beastie Boys. Steve Ellison va perfectionner son set par des interventions microphoniques, qui ne manqueront pas d'enflammer le live.

 

Une heure et demi se sont écoulées, malgré les oreilles bourdonnantes et les jambes ankylosées, la fosse en redemande. Mais il est temps pour le Lotus volant de s'envoler et nous laisser ainsi découvrir les visages en sueur de nos voisins, pour finalement constater le travail accompli de notre bourreau des platines.

 


                   

                  

 

Il reste alors le set de Krazy Baldhead (Ed-Banger - Fr), mais n'oublions pas, il est 3H00 du matin, et demain ce n'est ni samedi ni dimanche ! Alors bon vent camarades !

 

 

Une attention toute particulière au label Warp qui mérite qu'on y jette un oeil - Aphex Twin, !!! (Chk Chk Chk), Bloody beetroots et j'en passe... - . Je le recommande vivement aux amateurs de labels indépendants, qui n'ont pas de quoi rougir face à ceux de la mainstream. A vos écouteurs !

 

 

 

             

                  

 

 

 


 
 

 

             

                  
                       

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Z'infomanes - dans Musique par Pierre
commenter cet article

commentaires